Naturellement LIVRE - bdp83

expo livre

"Naturellement LIVRE" est une exposition itinérante tout public qui présente quatre métiers du livre en mettant en évidence leur rapport à la nature : la fabrication du papier, la fabrication d'encres végétales, la calligraphie et la reliure. Grâce aux kits d'animation, vous pourrez animer des ateliers pour fabriquer des encres végétales ainsi qu'un atelier calligraphie.

Descriptif

Réalisation : Bernard Vanmalle

Documents contenus dans l'exposition

Réserver l'exposition

L'exposition a 4 thèmes : la fabrication du papier, la fabrication d'encres végétales, la calligraphie et la reliure. Pour chaque thème, 1 panneau comprend une partie historique, 1 panneau comprend une partie plus créative, plus constructive. Vous trouverez donc 2 panneaux par thème reconnaissable grâce au code couleur (2 panneaux bleu pour le papier, 2 panneaux jaune pour les encres etc... Elle comprend également un panneau d'introduction et un panneau qui peut être mis en conclusion : "la racine des mots".

Conseils et remarques :     - "Malle" papiers : il est plus joli de mettre les papiers à suspendre devant une fenêtre pour voir la transparence. Il est aussi indiqué de mettre une lumière dans le livre circulaire.

                                            - "Malle" reliure : ATTENTION CERTAINS OBJETS PEUVENT ETRE DANGEREUX (ex. couteau pour cuir). Prenez vos dispositions pour ne pas les laisser à la libre manipulation

                                            - "Atelier encres": élément commun : la gomme arabique (au Maroc elle se mange tel quel !). Dans de l'eau chaude elle sert de liant et de fixateur : 1 cuil. à café de gomme arabique poru un verre d'eau

                                            - "Malle" calligraphie : Il y a très peu d'ateliers à la plume car c'est très difficile. On emploie surtout le calame (qu'on a en Provence). Les plumes utilisées pour la calligraphie sont celles de cygnes, d'oies ou de rapaces ; celles de pigeons, de canards ne sont pas assez dures ni rigides. Le bout des plumes utilisées par le calligraphe est durci à l'aide de sable fin très chaud afin de le déshydrater.